Au cœur de l’été - 1 : Été 2013

archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

Icônes d’actions

Diverses icônes d'action signalent une interactivité spécifique. Elles permettent d'accéder à différents types de contenus, renvoyer vers de liens externes…

1. Vidéo
2. Encadré
3. Son
4. Citation
5. Chiffres-clef
6. Diaporama
7. Lien externe
8. Partager
9. Commentaire

portrait-sylvie-Auvray-C-Yann-Revol.jpg
masque-Sylvie-Auvray-C-Sylvie-Auvray.jpg

En pratique

• Jusqu’au 28 juillet à H2M

• Hôtel Marron de Meillonnas, 5, rue Teynière.

• Ouvert du mercredi au dimanche de 13h à 18h, entrée libre et gratuite

• Service Action culturelle : 04 74 42 46 00 www.cheminsdelaculture.fr

Retour En avant

Exposition

Entre humour et effroi

Jusqu'au 28 juillet, entrez dans l'univers insolite de Sylvie Auvray à l'espace d'art contemporain H2M. Entretien avec l'artiste.

Vos œuvres peintes semblent habitées par des souvenirs d'enfance, quelles sont vos sources d'inspiration ?

Les objets dont je m'inspire sont des bibelots de culture vernaculaire américaine ou européenne que je trouve dans des vide-greniers ou sur Internet. Ils font partie d'une enfance collective. Je suis attentive à tout ce qui m'entoure, aux objets que les gens rapportent de leurs voyages ou de leurs cultures particulières. C'est aussi une question de rencontres et d'échanges autour d'objets, de formes et de couleurs. J'accumule ainsi beaucoup d'images, de photo- graphies, de fêtes populaires ou d'animaux et d'objets...


Qu'expriment les masques, très présents dans vos peintures et dessins ?

Même si la figure du masque est présente dans mon travail depuis longtemps, elle a pris ces dernières années une place importante. Le masque fait appel tant à la figure humaine qu'animale ; il y a quelque chose d'animiste car il nous met face à une figure. Il est très présent dans les fêtes populaires comme le carnaval ou la fête foraine, qui sont des thèmes récurrents de mes tableaux. Les premiers masques que j'ai réalisés étaient utilisés pour les défilés de mode du créateur Bernhard Willhelm, donc ils étaient portés. Aujourd'hui, ils ont perdu cette possibilité.


En pratique

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

bbmag_logo.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même