Au cœur de l’été - 2 : Été 2014

archives

Mode d'emploi

Collapse

Uncollapse

Soyez informé de la mise en ligne de votre prochain E-Mag

Envoyer Fermer

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte.

Votre inscription a échoué

* Champs obligatoires

Icônes d’actions

Diverses icônes d'action signalent une interactivité spécifique. Elles permettent d'accéder à différents types de contenus, renvoyer vers de liens externes…

1. Vidéo
2. Encadré
3. Son
4. Citation
5. Chiffres-clef
6. Diaporama
7. Lien externe
8. Partager
9. Commentaire

p14-2011091816400177SB.jpg Le monastère royal de Brou a été sélectionné pour participer à l'émission de France 2, le Monument préféré des Français. Verdict en septembre, lors des Journées européennes du patrimoine.
p13-201308102059431SB.jpg
p15-Monument-prefere-des-Franais-logo.jpg

Brou, monument préféré des Français 2014 ?

Le monastère royal de Brou a été retenu pour participer à une nouvelle émission de France 2, le Monument préféré des Français. Il concourt aux côtés de 119 monuments dont 6 de la région Rhône‑Alpes. Quelle fierté ! Présentée par Stéphane Bern, l'émission sera diffusée le weekend des Journées européennes du patrimoine (les 20 et 21 septembre prochains). Le public pouvait voter jusqu'au 16 juin dernier et nul doute que la mobilisation a été à la hauteur de l'amour qu'il porte au monastère royal de Brou !

Retour En avant

Monastère royal

Brou, un monument d’exception

On ne sait pas encore si le monastère royal de Brou sera élu en septembre « Monument préféré des Français », mais il est sans conteste LE monument préféré des Burgiens et des habitants du territoire.

Classée parmi les cent plus belles églises de France, l'église de Brou est un joyau de l'art gothique flamboyant à la haute toiture de tuiles vernissées et colorées. Le monastère forme, quant à lui, un ensemble unique composé de trois cloîtres à étage avec des galeries hautes et basses, qui suscite l'admiration par son ampleur et sa beauté. La construction de ce chef‑d'oeuvre est née d'une histoire d'amour des plus romantiques, celle qui lia Marguerite d'Autriche (1480‑1530), fille de Maximilien de Habsbourg et petite fille de Charles le Téméraire, à son époux, Philibert le Beau, duc de Savoie (1480‑1504). Veuve à 24 ans, elle décide de bâtir aux portes de Bourg‑en‑Bresse le monastère royal de Brou pour abriter trois somptueux tombeaux, ceux de Philibert le Beau et de sa mère, et le sien.


Brou, monument préféré des Français 2014 ?


Un nouveau regard sur l'église


L’ouverture récente à la visite de la tribune et des galeries hautes du jubé offre désormais aux visiteurs une vue imprenable sur la nef, pure et dépouillée, et le choeur de l’église où toute la splendeur décorative est concentrée autour des exceptionnels tombeaux princiers. Suite à leur rénovation, d'autres espaces sont nouvellement ouverts au public : les appartements du prieur et l'ancienne bibliothèque, situés à l'étage de l'aile sud du 3e cloître. Ces salles avaient été réaménagées au milieu du XVIIIe siècle et elles offrent un formidable voyage à l’époque des Lumières. Elles donnent également accès à la galerie haute du 3e cloître d'où le visiteur peut profiter d'un nouvel angle de vue sur la toiture vernissée si emblématique du monument.


Un lieu vivant


Chargé d'histoire, le monastère royal de Brou attire chaque année près de 80 000 visiteurs. Il reste un lieu vivant et un écrin exceptionnel pour de nombreux événements. À ne pas manquer cet été, le festival « À la folie... pas du tout » et sa superbe programmation de spectacles vivants ou encore l'exposition « L'invention du passé. Gothique, mon amour... » reconnue d'intérêt national.


Monastère royal de Brou

04 74 22 83 83

Orientez votre tablette horizontalement pour profiter des contenus enrichis.

bbmag_logo.png Notre Emag ne prend pas en charge la lecture sur mobile pour le moment. Nous vous invitons à le consulter sur tablette ou ordinateur. Continuer tout de même